Depuis maintenant deux ans, je me lève chaque matin et je pose un regard sur cette Afrique dont on sait finalement peu de choses en Occident, mis à part les reportages que l’on veut bien nous montrer à la télévision. Je parle de l’Afrique de l’Ouest précisément, celle que je connais.

J’ai un ressenti de plus en plus bizarre sur l’Afrique qu’on dit « en voie de développement ». Des fois, j’ai l’impression qu' »en voie de développement » signifie en voie vers un capitalisme stupide et destructeur. Dire que l’Afrique est en retard, comme beaucoup le dise, est une erreur. C’est notre vision qui est biaisée.

bill-wegener-286910.jpg

Quand je regarde de plus près, les africains ont une agriculture encore intelligente avec une consommation animale raisonnable. Certes elle est due, en partie, au fait que la viande est chère et que la population est pauvre. Néanmoins pour l’équilibre de la planète cette faible consommation est bonne. L’accès à la viande par tous et tous les jours n’est pas quelque chose de souhaitable ni pour la santé ni en terme d’impact environnemental.

Ils consomment très peu de surgelés ou de conserves. Les légumes ou la viande s’achètent frais et rarement au supermarché. Il y a encore cette culture d’acheter ses aliments au marché. Les produits ne sont pas transformés, manufacturés..

Aussi, les animaux vivent pour la plupart en liberté dans la rue. On croise des poules et des chèvres à tous les coins de rue.

Un autre point positif est qu’il n’y a jamais de gaspillage. Tout est consommé et on ne laisse pas de chair animale sur les os.

Du point de vue vestimentaire, ici, on n’achète pas au prix fort des vêtements fabriqués par une main-d’œuvre infantile et pauvre. On va chez le couturier ou on achète du seconde main.

Néanmoins j’ai le sentiment que l’Afrique de l’Ouest marche sur nos traces peu importe les erreurs que l’on a fait auparavant. Tous veulent accéder au dernier smartphone, à la variété gustative, aux vêtements à la mode et je peux, quelque part le comprendre. Les chinois l’ont bien compris et ne manque pas d’envahir le pays avec des produits bas de gamme.

etty-fidele-407371

En plus de cela, une classe moyenne émerge et consomme comme les occidentaux.

L’accession à la richesse est malheureusement toujours corrélative d’une consommation plus importante de viande. Les premiers abattoirs sortent déjà de terre…

L’Afrique doit-elle faire ses propres erreurs?

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s