C’était en 2011, la vingtaine un peu passé, je posais mes bagages à Aix-en-Provence pour mon Master 1.

J’emménageais dans mon mini chez moi pour la première fois. Mon mini chez moi très cher car comme on le dit là-bas Aix-en-Provence est un peu comme le dernier arrondissement de Paris.

Aix-en-Provence est assez perturbant pour se repérer au début avec ses centaines de petites ruelles. Je me souviens donner  rendez-vous au gens devant la fontaine . Mais, à Aix-en-Provence il n’y a que des fontaines!!!!

DSCF0549
La magnifique fontaine de la Rotonde glacée en plein hiver

Installée près du fameux bar Les grillons. J’ai siroté de nombreux demi pêche dans ce magnifique bar aux vieux serveurs charmants.

Je descendais à pied pour rejoindre la magnifique faculté de droit d’Aix-en-Provence . Sur mon trajet je zieutais toujours une pâtisserie très connue vendant des calissons.

J’ai beaucoup aimé cette fac. Je n’oublierai jamais ses amphis, sa bibliothèque, sa roseraie et les paninis plein de sauce du RU.

Aix-en-Provence est une ville avec beaucoup de charme, de jolis monuments, on se croit un peu en vacances dans cette ville piétonne dont les décors sont ceux d’un films. La place de la mairie et son marché aux fleurs, la place des prêcheurs… Rien que d’en parler, ça me donne envie de m’y balader à nouveau.

C’est une ville exceptionnelle pour vivre sa période étudiante. certes nous vivions dans des 20m2 mais il fait souvent beau alors on est toujours en terrasse avec les potes. La ville étant petite, tout le monde habite à 5 minutes des uns des autres et surtout ça bouge, ça bouge! Il y a  de l’effervescence et Aix ne manque pas d’événements que ce soit autour de la musique, des livres et même du sport avec Iron Man!

Le Brigand, O’shanon, le bar des PTT, Le manoir, le Skat, sont aujourd’hui pour moi des monuments à la gloire de beaux moments d’amitiés. Les verres de vin à un euro du petit quart d’heure qu’on buvait assis sur les marches de la place des cardeurs m’ont offert des souvenirs qui valent bien plus chers!

Je me souviens aussi du studio de ma copine Laura au 6eme étage sans ascenseur que nous peinons à monter en fin de soirée après avoir dévalisé la boulangerie nocturne de la Place Richelme… Une année plus tôt,  l’appart de mon pote Max, impasse Granet où je m’étais réfugiée après une invasion de bed bugs.

Néanmoins après deux ans dans la petite ville provençale et des centaines d’euros dépensés dans les cinémas hors de prix de cette ville, j’en suis partie avec plaisir car je me lassais de son étroitesse, du prix de l’immobilier abusif ainsi de son côté superficielle de bourgeoisie provençale. Heureusement que les étudiants sont là pour la dévergonder et pourvu que ça dure…

Les étudiants d’Aix-en-Provence sont les gardiens d’une ville qu’on essaye de transformer en centre commercial de luxe pour touristes blindés . Tenez bons!

Pour les curieux, il y a deux films qui ont été tournés à Aix-en-Provence et dans lesquels on ressent un peu cette ambiance ( passages tournés notamment dans la fac de droit). Ce ne sont  pas des chefs d’œuvre mais ils font passer un bon moment! Il s’agit de Quatre garçons plein d’avenir et Fiston.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s